Archives pour la catégorie Parutions auteur

1914784_189425271439407_8133838082915865934_n

Première de « brumes de tamaris – le spectacle poétique musical » à la maison pour tous Rosa Lee Parks, à Montpellier Malbosc, le mardi 13 février à 19H30!

Nous sommes heureux de vous retrouver ce mardi 13 février à 19H30 à Montpellier, pour la première de « brumes de tamaris – le spectacle poétique musical », sur une invitation de Régine SEIDEL pour son café littéraire à la Mtp Rosa Lee Parks!
Merci à elle pour son soutien amical!
Nous vous espérons nombreux ce mardi! :)

La semaine du son se termine officiellement mais pour nous ça continue.

• Si vous êtes curieux de sons nouveaux, de talents innovants, de beaux textes aussi !
• Si vous avez envie de faire connaître votre propre talent,

C’est ce mardi 13 février à Montpellier, à la MPT ROSA LEE PARKS

19 heures trente !

Le musicien installera ses instruments dès 16 heures…si vous passez par là…

CE MARDI 13 FEVRIER

Le comité de quartier Malbosc Bouge propose la fête à (et non de) la musique et aux textes avec deux personnages exceptionnels en invités d’honneur, un musicien voyageur original avec ses instruments uniques et un écrivain voyageur passionné. La fin de soirée donnera la parole à tous ceux qui voudront dire ou chanter leurs textes. Grande scène ouverte ! (il sera bon de se faire connaître auparavant auprès de Régine Nobécourt-Seidel 06 86 89 21 96 ou par retour de courriel)

• LE MUSICIEN :

Matieu Irondèla est un musicien multi-instrumentiste. Passionné de musiques plurielles, il crée ses instruments. Il en réunit les influences dans son concept « Occitanistan »: musiques d’ici et d’ailleurs. D’instruments existants qu’il déconstruit il tire tous les sons acoustiques qui l’ont toujours inspiré : l’Inde avec la guitare-sitar, l’Orient avec la guitare-oud. Il fabrique ses propres luths orientaux électriques et ses flûtes. Avec la Fujara par exemple (flûte harmonique fabriquée en PVC) le son se fait plus percussif voire primitif. On retourne aux origines du son et de l’humanité. Voyage onirique assuré.

Pour le mieux connaître
Soundcloud: https://soundcloud.com/matieu-irond-la

Page Facebook: Irondèla

• L’ÉCRIVAIN

Olivier-Yves Vincello, passionné par les voyages, lui, fait danser les mots et les réminiscences d’une vie qu’il nomme antérieure. Il vous emmènera dans ses voyages intérieurs qui deviendront vôtres aux sons si envoûtants des intrigants instruments de son compère-musicien.
Son nouveau recueil « brumes de tamaris », qu’il vient de terminer, s’inscrit comme un point final à la trilogie des « glycines » et son premier roman en tant qu’auteur.

www.couleursglycines.fr

• LA SCÈNE OUVERTE
Vous écrivez des poèmes, des chansons…qui disent l’amour sur tous les tons, venez ! Il y aura un temps pour vous et accompagnés par Matieu, le musicien.
Faites-vous connaître par retour de courriel !

Rejoignez « brumes de tamaris – le spectacle poétique musical » directement sur l’événement Facebook!


Retrouvez l’article de IDHERAULT.TV directement ici!

Matieu IRONDELA - Brumes de tamaris

Olivier-Yves Vincello - Brumes de tamaris

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
12916206_1148966641789132_7246794770313035917_o

Olivier-Yves VINCELLO Auteur au café poésie de Meaux le samedi 18 novembre!

Bonjour à tous,

Je suis très heureux de vous annoncer que je serai de nouveau présent au Café Poésie de Meaux, le samedi 18 novembre au matin. Cette fois-ci, j’aurai le plaisir de vous présenter certains de mes derniers textes, issus notamment du recueil à venir prochainement: « brumes de tamaris », mais également mes nombreux nouveaux projets.
Je parlerai pour la première fois publiquement du vaste projet multi-culturel qui découlera de la sortie de ce dernier recueil de poésie, et qui devrait voir le jour courant 2018…
D’autres invités de Pascal MORA seront présents également, le programme intégral de cette matinée sera disponible est disponible en cliquant ICI!
Nous vous attendons nombreux!
Au plaisir de vous y rencontrer :)
(Photographie: Jérôme DANCETTE Photographe).


Rejoignez l’événement Facebook en cliquant directement ici!


Article de Paris Etudiant ici!

23244113_1918254538191524_8578092016416215423_n

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
10700630_788944057844330_9144043611455463948_o

Pré-commande de mon nouveau recueil: « Brumes de tamaris »!

Bonjour à tous,

Grâce à ce pot solidaire, vous pourrez m’aider à sortir mon nouveau recueil de textes: « brumes de tamaris ».
Il ne s’agit pas de verser d’argent ou de vous solliciter, non. Pour m’aider à effectuer la sortie de mon prochain livre, il suffit seulement de le commander ci dessous!
L’idée est simple, en effet, si vous souhaitez me lire et acquérir mon prochain recueil, vous pouvez grâce à ce pot, vous le procurer d’ores et déjà en prévente!
Et ainsi, vous recevrez dès sa sortie, votre recueil, dédicacé, directement chez vous, sans frais de port!
Merci d’avance à tous.
A bientôt de vous lire,

Pré-commande de mon nouveau recueil: « brumes de tamaris »!

Vous pouvez suivre l’évolution du projet en direct sur la page Facebook: Olivier-Yves Vincello Auteur!

Olivier.

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
12377840_623276331156017_1482821288049400432_o

Linda se balade chez les Mille Poètes en Méditerranée

Le vendredi 18 mars dernier, à l’Univers de Kama, rue de Plaisance à Narbonne, Amparine s’est livrée une nouvelle fois, autour cette fois-ci, d’un carnet de voyage atypique, en Birmanie.
Habillée pour l’occasion d’une robe traditionnelle birmane, elle a évoqué sa dernière balade, initiatique et forte, riche de sens, autour de très belles photographies de son amie Catherine BRUNELLE DURAIN qui était partie avec elle pour cette expérience inédite.
Ce fut pour le bar à chats de Narbonne une jolie occasion, toute en »sérénitude » de proposer dans une atmosphère conviviale et toujours aussi chaleureuse, une sorte de prolongement à son roman « la balade de Linda » , co-écrit avec O-Y VINCELLO et dont elle assure actuellement la promotion dans l’Aude, l’Hérault, mais aussi le grand sud-ouest.

Elle était d’ailleurs le 25 mars dernier à Lézignan-Corbières, et le samedi 26 mars en dédicace à la librairie LIBELLIS.

Tout prochainement d’ailleurs, Linda se baladera de nouveau chez les Mille Poètes en Méditerranée, le vendredi 1er avril (et même si Linda est du signe des « poissons », la date n’en est pas un, de poisson!!), à partir de 20H30 (rue de l’ancienne porte neuve) à Narbonne, afin de présenter en lectures de textes et scénettes théâtrales son travail et son témoignage de vie.

(…) « Linda a commencé alors à parler d’un voyage en Asie, à ce moment-là du récit.
Elle ne savait pas encore au juste où cela serait. Ni quand. Elle savait juste que cela se ferait. Lorsque ce serait le bon moment. Le moment venu.
Linda a (éprouvé le besoin) de remercier le tout premier homme qui lui a fait l’amour (à cet instant précis).
Linda a remercié la Vie d’avoir su dépasser cette montagne qu’était la sexualité d’une Femme.
Elle s’est sentie pleine de reconnaissance, d’espoir et de bienveillance.
Lorsqu’elle est rentrée chez elle, ce soir-là, vêtue une fois de plus de rouge et de noir (…), elle s’est mise à écrire… écrire et écrire frénétiquement une nouvelle page (de son existence).
Dorénavant, oui, elle voulait s’ouvrir sur le monde, et tous les moyens devenaient donc possibles et bons, pour ses fins. »
(Acte VI – « Atoutcoeur » – « la balade de Linda » (AMPARINE & Olivier-Yves VINCELLO)).

10325133_623276484489335_7607264132895455508_n

(Photographies: Philippe FONTAINE pour IDHERAULT.TV)

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
12633049_846231768821179_1848497236_o

DEDICACE DE « la balade de Linda » à la librairie LIBELLIS à Narbonne, ce samedi 26 mars à partir de 14H!

Bonjour à tous!

Nous avons le plaisir de vous convier à notre première dédicace en librairie de notre roman « la balade de Linda » ce samedi 26 mars à Narbonne.
RDV à partir de 14H à la librairie LIBELLIS, rue droite.
Nous vous attendons nombreux!
Lors de ce bel après-midi, diverses lectures et scénettes théâtralisées s’entremêleront, sous vos yeux et à l’ombre de vos oreilles, au 43 rue droite, dans ce coin magique de Narbonne.
Au programme:
14h30: lecture de la rencontre avec l’écrivain public – par Olivier.
15h: « les affres de la folie guettent » – par Amparine.
15h30: lecture de la rencontre avec Gaston – par Olivier.
16h: « tu dors » – par Amparine.
16h30: lecture de la rencontre avec Jean-Luc – par Olivier.
17h: « les fleurs ont beau faner » – par Amparine.
17h30: la minute en plus – par Olivier.
18h: om shanti –
Très belle journée à tous et un merveilleux week-end pascal!

Rejoignez directement l’événement sur Facebook!

(Photographie: Dany GUNSETT à l’Alégria de Lézignan-Corbières, lors de l’apéro-tapas-signature qui avait eu lieu à la sortie du livre, le 23 janvier dernier.
A noter également que vous pouvez désormais trouver notre livre à l’Alégria, côté Lézignan-Corbières).

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
12414067_828532397257783_2003680747_o

LA BALADE DE LINDA est disponible désormais dans de nouveaux points de vente!

Holà à tous!

Nous sommes heureux de vous annoncer que « la balade de Linda » est désormais disponible dans de nouveaux points de vente!

Sur NARBONNE, le roman est disponible chez:
* El Lindo Café, 3 rue du 1er mai.
* Librairie LIBELLIS, rue droite.
* L’Univers de Kama, 3 rue de Plaisance.
* BLEND ART, place du forum.
A LEZIGNAN-CORBIERES, fief de la belle, vous pouvez également dorénavant trouver « la balade de Linda » à l’Alégria.

Sur FOIX (Ariège), le roman est disponible à la librairie centrale.

A TARASCON SUR ARIEGE, RDV à l’échoppe « VOX SCRIBA », place du Berri.

A PARIS, retrouvez « la balade de Linda » à la librairie « Les mots à la bouche », rue Ste Croix de la Bretonnerie.

Et bien sûr, il est toujours en vente sur les sites:
Couleurs Glycines
Vox Scriba
et auprès de nous, directement, également! :)

En attendant, retrouvez-nous cette semaine à COCO SWEET à LEZIGNAN-CORBIERES ce vendredi 25 mars, à partir de 19H (article à paraître mardi 22 mars dans l’Indépendant).
RDV également à la librairie LIBELLIS samedi 26 mars, à partir de 14H pour notre première dédicace en librairie! :)

« Un livre témoignage destiné à toutes les Femmes »:
« La balade de Linda’ est une vraie bouffée d’oxygène dans un monde en crise, un pur rayon de soleil dans une actualité pleine de morosité et d‘inquiétude. La petite oasis dans l’aridité de nos jours contemporains, l’étincelle qui jaillit comme une goutte d’espoir, malgré les turpitudes et les affres de l’existence… »
(Le Petit Journal de l’Aude – 28 janvier 2016).

« La balade de Linda, au-delà du roman biographique »
« On est à la frontière entre le roman, la poésie, le théâtre et la biographie. C’est une sorte de plat assez épicé et coloré. Amparine a fourni la matière orale et Olivier-Yves VINCELLO l’a retranscrite, en y mettant ses mots, son rythme. C’était thérapeutique, d’où le rendu final d’universalité. Construit sous forme d’actes comme au théâtre, la biographie sut finalement un prétexte pour s’adresser aux doutes et aux interrogations humaines. Mais on ne tombe jamais dans le « pathos » grâce à l’écriture très dynamique ».
(L’Indépendant – 6 février 2016).

« La maladie et la mort ont changé la trajectoire de la vie d’Amparine, et ce, de manière totalement inattendue, aujourd’hui pour son plus grand bonheur » (Sophie DAVANT).
« Il y a un mot qui résonne fort dans ce parcours de vie atypique : le mot ‘ESSENTIEL’ » (David LEFRANÇOIS).

Belle semaine à tous, les Corazones! <3

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
11222283_673065499495263_1897877165181394442_n

Carnet de voyage autour de « LA BALADE DE LINDA » ce soir à l’Univers de Kama, à ne pas manquer!

C’est le grand retour d’AMPARINE cette semaine, de son long voyage en Birmanie.
Nous avons l’immense plaisir de reprendre notre « marathon littéraire » dès cette semaine et nous aurons la joie de nous poser ce vendredi soir à partir de 18H30 à l’Univers de KAMA.
Nous vous y attendons nombreux, pour de belles et nouvelles aventures!…
Cette soirée sera consacrée, pour l’occasion, à une découverte en témoignages sans doute très forts, de la BIRMANIE. Nous parlerons également, en textes et en scénettes théâtralisées, de notre rencontre et ce sera également l’occasion de souhaiter l’anniversaire de la Belle!
Projection de photographies de Birmanie également au programme!

Nous vous attendons nombreux!

Rejoindre directement l’événement sur Facebook!


Consulter la page Facebook de l’Univers de Kama, le bar à chats de Narbonne!

AFFICHE LA BALADE DE LINDA - Vendredi 18 mars

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

LA BALADE DE LINDA

11807255_673066082828538_5772197748012784987_o

BAT-COUV-1-HD-LA-BALADE-DE-LINDA-20151209(…)  » C’est ce soir-là qu’elle a rencontré l’écrivain public, mais ce n’est que plus tard qu’elle l’a vraiment rencontré, car ce soir-là, c’était davantage cette facette d’écrivain à la recherche d’une comédienne qui l’avait interpelée.
Elle est donc revenue, après bien des aventures, bien des balades, exactement sept mois plus tard, avec la même robe rouge, mais sans le gilet noir cette fois, pour se livrer, livrer ce qu’elle avait gardé trop longtemps peut-être sur son cœur.
Elle a ouvert le flot des paroles dans ce même café, où les cœurs s’expriment sans retenue souvent avec passion, avec une sincérité presque déconcertante.
Elle a ouvert cette vanne aux paroles, tantôt avec véhémence, tantôt avec désespoir, tantôt avec pudeur, mais toujours avec une quête, une soif d’authenticité, une envie de transmettre, un besoin de laisser quelque chose. De donner. Car Linda est-elle quelqu’un d’autre qu’une femme de don ? »…

Livre disponible en pré-vente, du 8 décembre au 22 janvier.
Prix avantageux sur toute commande en pré-vente.
N’hésitez pas à nous contacter!

 

11222283_673065499495263_1897877165181394442_n

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn
12096395_980782055327195_3890570171312161955_n[1]

LINDA SE LIVRE

Hola les Corazones!

A l’occasion du premier anniversaire de ma rencontre avec la comédienne Amparine, je suis heureux aujourd’hui de vous remettre la première page du livre « la balade de Linda » que nous construisons ensemble, pièce par pièce, pas à pas, depuis six mois maintenant.
Le livre sera achevé le mois prochain, respectant notre fidèle chiffre 7 que l’on a tous les deux en commun et il sortira le 23 janvier 2016, soit un an jour pour jour après la première représentation de la pièce « Linda se Livre » qui avait eu lieu au El Lindo Café à Narbonne.

 

(…) Elle est belle. Adjectif qui dit beaucoup de choses, et peu de choses à la fois. Mais belle, vous savez, comme belles sont ces beautés intemporelles, qui demeurent toujours ainsi, quoiqu’elles fassent, quelque soient les péripéties, les insolences du temps. Elle n’est pas très grande, mais elle possède un pas déterminé. Déterminé comme sont ses actes, elle n’est pas de celles qui aiment s’étendre en mille mots, non, mais plutôt en actes. Oui, c’est cela, en actes. Pourtant les mots, elle les aime, elle a beaucoup travaillé avec eux, ce sont presque toute sa vie. Mais elle n’est pas et n’a jamais été à une contradiction près !
Elle est arrivée avec une robe rouge, légère, ce soir-là dans ce café célèbre des nuits narbonnaises, à l’âme toute particulière.
Elle en avait entendu du bien, de ce café et elle avait donc décidé de venir jeter un œil. Ce qui l’intéressait, ce n’était pas tous ces qu’en dira t-on, mais plutôt de découvrir l’âme du lieu, « el alma linda » qu’on lui avait évoqué avec fierté, noblesse et passion ; on lui avait parlé d’une atmosphère spéciale, envoûtante, emplie de chaleur, d’universalité et d’un l’on ne sait quoi de « loca ». Elle portait ce soir-là un petit gilet noir, réminiscence sans doute de ses origines espagnoles catalanes bien ancrées, histoire aussi d’ajouter un peu de tragique, peut-être, à la légèreté toute apparente du tissu de sa robe.
C’était une nuit de novembre, mais elle titillait les papilles, dévergondait les âmes, stimulait les ardeurs, car c’était plutôt de ces nuits de novembre qui rappellent étrangement juillet. La touchante Léa ce soir-là, chantait ; on aurait dit que Montmartre était descendu dans cette petite ville du sud, où la chaleur semblait étouffante malgré les ironies du calendrier, et où les cœurs se retrouvaient avec fougue dans un sentiment mélangé d’amour, d’abandon, d’espoir et de désillusions ; bref les sentiments qui relient les êtres humains entre eux, sans aucun tabou, sans aucune façade, sans aucun appel. Quelques larmes ont coulé sans doute ce soir-là, mais il était impossible de voir si elles avaient abordé les contours des yeux cernés de noirs de la belle Linda. Car c’est là son doux nom, Linda.
Un nom bien espagnol, qui traduit bien la beauté, la chaleur de la dame. Mais aussi tout le mystère qui peut bien se cacher derrière… Linda était restée quelques temps à écouter les chansons de Léa, elle semblait en avoir été touchée, mais ne s’est pas étendue sur le sujet. Fière, déterminée et déjà dans la conquête d’un temps peut-être perdu, mais surtout d’un temps où beaucoup de choses paraissaient pouvoir être gagnées, elle s’est élancée dans les présentations d’usage, puis des présentations plus ciblées.
C’est ce soir-là qu’elle a rencontré l’écrivain public, mais ce n’est que plus tard qu’elle l’a vraiment rencontré, car ce soir-là, c’était davantage cette facette d’écrivain à la recherche d’une comédienne qui l’avait interpelée. Elle est donc revenue, après bien des aventures, bien des balades, exactement sept mois plus tard, avec la même robe rouge, mais sans le gilet noir cette fois, pour se livrer, livrer ce qu’elle avait gardé trop longtemps peut-être sur son cœur. Elle a ouvert le flot des paroles dans ce même café, où les cœurs s’expriment sans retenue souvent avec passion, avec une sincérité presque déconcertante. Elle a ouvert cette vanne aux paroles, tantôt avec véhémence, tantôt avec désespoir, tantôt avec pudeur, mais toujours avec une quête, une soif d’authenticité, une envie de transmettre, un besoin de laisser quelque chose. De donner. Car Linda est-elle quelqu’un d’autre qu’une femme de don ?…

 

Retrouver le dernier article réactualisé par IDHERAULT sur Amparine!

Voir (ou revoir) le dernier teaser d’Amparine!

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

LINDA S’EST LIVREE, LINDA SE LIVRE, LINDA SE LIVRERA

10934150_685752694869088_819292814728220786_oC’est le vendredi 23 janvier dernier au El Lindo Café que la belle Linda (interprétée par la comédienne Amparine) s’est livrée pour la première fois, avec beaucoup d’émotion. La salle était comble, l’attente était grande et Amparine et Olivier-Yves VINCELLO (auteur des textes de ce one-woman show détonnant) ont été très heureux de présenter ce spectacle théâtral original dans ce lieu chaleureux et ouvert aux artistes.

1614504_685500934894264_5144901312921340625_oAmparine et Olivier c’est le fruit d’une rencontre, qui ne ressemble en aucun cas à un hasard. Leur rencontre était en effet sans doute programmée, un soir d’automne, dans ce café des Artistes, où la belle Léa ce soir-là interprétait des chansons de Piaf (Le Lindo se donnait un air de café de Montmartre). Lui cherchait une comédienne pour interpréter ses textes souvent crus, sombres mais grouillants de folie de vivre; elle cherchait un auteur, dont les textes la toucherait, l’interpellerait…

10923381_685499484894409_204778097680741891_nEt voilà que trois mois plus tard, après un travail intense de la comédienne, forte de plus de vingt ans de théâtre, notamment aux côtés de la compagnie du Tilleul, apparaît une Linda déjantée, ironique, presque sarcastique, la sucette aux lèvres, pleine de mots et de maux à susurrer, ou même parfois crier, à qui voudra bien l’entendre, mais la profonde humanité de l’artiste pousse spontanément à l’écoute, presque comme une délivrance, une confidence.

10633771_685800411530983_5179669488816992198_o« Linda se Livre » est conçu comme un one-woman show. Linda est un personnage complexe, riche de multiples aventures de vie et arrive à un stade dans son existence, propice aux bilans, aux questionnements, arrive à un stade aussi où il devient urgent pour elle d’évacuer ses maux, ses colères, ses espoirs déchus et ses désillusions. Elle livre sans détour mais avec beaucoup de recul, paradoxalement, ses sentiments et nous dévoile à chacune de ses apparitions, une facette, un visage différents.
Doucement, la passion revient au galop et la propulse presque aux bords des précipices, ceux dont on ne revient pas indemne, mais jusqu’au bout elle témoigne d’une intense vivacité de vivre à pleines gorgées cette vie parfois absurde, cruelle ou bien délétère.

10834979_685800741530950_8769875917187234539_oLe couple, si couple il y a, n’apparaît que très peu. Olivier-Yves n’y est pour pas grand chose dans cette aventure, en fait. Certes, c’est lui qui a délivré les textes, crus, directs, incisifs des « nuits glycines » ou de « Miguel » qui ont été choisis pour la pièce, mais libre à Linda de se les réapproprier, les réinventer et les faire siens. Lui apparaît pour une chanson en sanskrit, présentant une Linda qui tente alors de se recentrer et se rasséréner; il apparaît de nouveau bien plus tard, à ses bras, mais la communication, comme dans le théâtre de l’absurde cher à l’auteur, ne parvient pas à se faire, tous les deux étant trop préoccupés par leurs passions respectives , qui ne parviennent pas à proposer de réel échange, si ce n’est la perte de chacun dans les vastes méandres du sentiment amoureux. Là seule est créée une universalité, dans laquelle beaucoup de monde sans doute peut alors se retrouver.
Mais la suite et les possibles rencontres sont de toutes autres aventures…

(Article: OR).
(Photos ci-dessus: Henri V).

10959729_692763730834651_1260776932727610625_nLinda s’est livrée le vendredi 23 janvier au El Lindo Café de Narbonne.
Linda s’est livrée le samedi 31 janvier à L’Alégria de Lézignan-Corbières.

Linda se livrera prochainement:
* le mercredi 18 mars à partir de 19H30 à Coco Sweet, Lézignan Corbières, pour l’ouverture d’un nouveau concept dont nous vous parlerons très vite. Restez connectés!
* le vendredi 10 avril à partir de 19H en première partie du vernissage de l’exposition de fusains de Valou aux Caves Notre Dame à Sète.
* le samedi 25 avril de nouveau à L’Alégria à Lézignan.
* le vendredi 12 juin au El Lindo Café de Narbonne (épisode 2).
* le vendredi 25 septembre à La Maison Poétique de Narbonne (sur une invitation des Mille Poètes en Méditerranée).
* le vendredi 23 octobre à la galerie d’art STUDIO VIA (Fontcouverte, Aude – Région de Lézignan-Corbières).

 

le samedi 4 juillet à Studio Via à Fontcouverte (Aude).

D’autres dates seront également confirmées très prochainement.

Merci à tous.
Merci à IDHERAULT pour les photos du teaser. Vidéo à venir.

Que vivent les Arts et que vivent l’Amour et la Tolérance! Paix à tous les coeurs.

10988340_692763900834634_6039653589179882400_o

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn