CLAIRETTE GRAS CHEZ ART MAJEUR!

1234066_10206659939595791_9010859170134351404_nBonjour à tous,

Comme je vous le disais récemment, on ne présente plus l’artiste collagiste et nouvelliste Clairette GRAS sur Narbonne.
A l’occasion de l’annonce de sa prochaine exposition qui aura lieu à la Cave 1907 à Narbonne à partir du 15 juillet prochain et son exposition permanente à la Galerie Blend Art qui ouvrira le 5 juin, j’ai le plaisir de vous retranscrire ci-dessous l’article que l’artiste m’a demandé de lui réaliser pour présenter son travail auprès de ART MAJEUR.
A noter que Clairette exposera également au Pays Basque en septembre prochain. N’oubliez pas de rester connectés pour vous tenir informés de toutes ses actualités.

Bon et long week-end à tous! :)

Que vivent les arts et l’écriture, mettez du bleu dans vos vies!

 

La mission de l’Artiste est souvent de faire réfléchir, éveiller les consciences ou ouvrir la porte possible vers un voyage intérieur. Cela est particulièrement vrai pour le travail de Clairette GRAS, pour qui la recherche d’une singularité s’impose sans doute comme une vérité, un absolu. Si son travail de collagiste ne peut se concevoir sans celui de nouvelliste, peut-être celui-ci parvient-il aujourd’hui à prendre une vie tout à part, incisive, percutante, onirique ou bien tout simplement devient-il évidence. L’évidence profonde vient en effet du sentiment qui se dégage des œuvres et là où on aurait pu parler simplement d’un pont entre abstraction et figuration, là où l’on aurait pu se contenter de se laisser emporter par la richesse des techniques picturales, artistiques, ou ébahir par la profusion des références et où l’âme est nourrie instinctivement (Clairette aime repousser toujours plus loin les frontières de son art), on est subjugué plutôt par la quête d’idéal, d’authenticité, poussée aujourd’hui à son paroxysme et qui emporte tout sur son passage.
Clairette se définit elle-même comme une voyageuse immobile et son art nous fait en effet nous envoler vers d’autres mondes, mais qu’ils soient plus sensibles, ou qu’ils montrent du doigt quelques vérités, ce voyage inévitablement nous renvoie à des émotions intimes, profondément humaines. Et c’est là que l’artiste capte le mieux l’œil, les sens et le cœur, c’est dans cette profonde humanité qu’elle revendique comme un vertige fragile, certes, au premier abord, et qui pourtant parvient à se distiller hors des toiles, hors des couleurs, telle une fulgurance. La force de l’art de Clairette réside donc en ce que le voyage intérieur devient universel, « attendons de voir » si « la guerre » tant dénoncée, ou si les injustices mises en exergue, vont finalement prendre le pas chez l’Homme. Mais penchons (parions) plutôt sur une rédemption possible de Lui à travers l’Art, à travers l’amour universel et ce qu’il porte en lui de meilleur, en filigrane. Car ces œuvres ne sont pas à contempler seulement, à découvrir, ou à admirer, on l’a dit, quelque chose est distillé, inévitablement, et le travail de l’artiste se poursuit, se diffuse bien au-delà et bien après cette première approche…

Retrouvez l’article directement sur le blog de l’artiste!

11143616_10206522364636503_5246312460147997974_o

 

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

Une réflexion sur “ CLAIRETTE GRAS CHEZ ART MAJEUR! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>