Archives du mot-clé Linda se Livre

linda

AMPARINE présente « el paseo de Linda » à la Tablao FLAMENCO de Narbonne le 7 décembre!

linda
Bonjour,
Ne manquez pas le nouveau volet des aventures de Linda, présenté par la comédienne et art-thérapeute Amparine MORAL, le mercredi 7 décembre au soir, à partir de 19H30, à la Tablao FLAMENCO, 15 place Voltaire à Narbonne!
Ce spectacle mêle avec beaucoup d’émotions, théâtre, poésie et danse!
A ne pas rater.
Dîner spectacle le soir à 32 euros (29€ pour les adhérents de l’association « Vagues de soleils ») – 1 apéritif offert et entrée du one woman show incluse dans le tarif.
Merci de réserver dès que possible, le nombre de places étant limité.
Par avance, nous vous souhaitons une très belle soirée!
Olivier.
07.60.99.19.79

Rejoindre l’événement Facebook directement en cliquant sur ce lien!

15267893_1153278244708261_4731116484347552575_n

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

Amparine… se livre dans « toute une histoire » sur France 2!

Bonsoir à tous,
Quelque chose à vous dire…
AMPARINE SE LIVRE…
Demain, vendredi 22 janvier 2016 lors d’un témoignage poignant dans l’émission: « Toute une histoire » sur France 2 à 14H.
Nous sommes dans la Gratitude.
Merci à tous ceux qui nous suivent!

11222283_673065499495263_1897877165181394442_n

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

« Linda se Livre » au STUDIO VIA le samedi 24 octobre à 20H!

12096395_980782055327195_3890570171312161955_n[1]

Communiqué de Christophe BARCELLA, STUDIO VIA, Fontcouverte:
One woman show: Amparine présente « Linda se Livre »!
Samedi 24 octobre à 20h. Durée : 45 minutes. Entrée : 8 €
Comédienne: Amparine. Textes: Olivier-Yves Vincello
Dans ce spectacle détonnant à l’écriture hors norme entre poésie et confidences déjà présenté à multiples occasions dans l’Aude et l’Hérault, Linda, personnage complexe et riche de multiples aventures de vie, arrive à un stade dans son existence propice aux bilans, aux questionnements. Elle arrive à un stade aussi où il devient urgent pour elle d’évacuer ses maux, ses colères, ses espoirs déchus et ses désillusions. Elle livre sans détour mais avec beaucoup de recul, paradoxalement, ses sentiments et nous dévoile à chacune de ses apparitions, une facette et un visage différents…
Revoir l’intro vidéo!
Cette animation poétique et théâtrale accompagnera avec amitié et humanité, la superbe nouvelle expo du peintre Jean-Luc GELOSO:
Exposition ‘‘Les messagers’’ de Jean-Luc Geloso
Du vendredi 23 au dimanche 25 octobre 2015 de 14h à 19h
Venez découvrir les œuvres du monde imaginaire de Jean-Luc Geloso. Couleurs pétillantes, jeux des formes et univers décalé composent ces œuvres spontanées remplies d’humanité et de joie de vivre.
Vernissage: vendredi 23 octobre à 19h.
11036530_816185538470442_1526008966463516880_o
STUDIO VIA -
Adresse postale: Studio VIA – 12, rue de Fontcalel – 11700 Fontcouverte – France
Téléphone: 04 68 49 36 61
FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

Nouvelle bio (rédaction de lettres d’amour, textes de mariage, voeux, etc.)

P1010784

(Photographie: Philippe F. de IDHERAULT.TV).

D’origine italienne, Olivier-Yves VINCELLO est passionné depuis toujours par de nombreux hobbies ; pêle-mêle, le voyage, le tourisme, les hôtels, l’écriture, la cuisine, la photographie, etc.

Après de brillantes études en lettres supérieures, il décide pourtant de fuir lors de son passage du CAPES. L’enseignement, ce ne sera pas pour lui. Certes, il réagit un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? Alors il enchaîne petits boulots sur petits boulots et découvre l’univers des hôtels, puis du tourisme en général, et il devient entre autres agent d’accueil, réceptionniste et guide.

De ces années-là, il conserve un goût prononcé pour les relations humaines, les échanges, les rencontres de tous types et développe ses qualités d’empathie et d’ouverture d’esprit. Il aime faire plaisir et se livre entier à ses taches, enthousiaste et dynamique, et apprend également une grande qualité dans ces métiers, celle de devoir s’adapter à chaque nouveau type de situation.

Il n’oublie pas en parallèle son goût depuis toujours pour l’écriture, la lecture, les arts en général. Il publie son premier recueil de poèmes contemporains : « Un bouquet de glycines » en 2007 et c’est le début d’une nouvelle aventure qui le conduit plus tard à éditer d’autres recueils en 2013 et 2014. En 2012, il rencontre Angélique COMET, une artiste aux multiples facettes, avec qui il va former le duo artistique « vagues de soleils ». Ils fondent l’association du même nom en fin d’année et multiplient les spectacles dans le sud de la France. En mai 2014, enfin, il ouvre son cabinet d’écrivain public et de communication artistique : « couleurs glycines », en partenariat avec le El Lindo Café de Narbonne et les Publications VOX SCRIBA et crée une collection du même nom avec la maison d’édition de Florence. Il devient sociétaire de la Société des Poètes Français en 2014. Ce cabinet est pour lui l’occasion de rassembler toutes ses précédentes activités et les qualités que celles-ci lui ont apporté en une seule. Il met sa plume au service des autres, que ce soit dans l’élaboration de biographies, l’écriture d’histoire de villages ou encore la réalisation de lettres d’amour.

En 2015, ses textes sont mis à l’honneur dans « Linda se Livre », un one woman show conçu et joué par AMPARINE et plus de vingt dates sont programmées dans le sud de la France, tout en poursuivant ses activités d’écrivain public mais aussi d’organisateur d’événements culturels divers. Parallèlement, il développe son activité et met en place de nouvelles collaborations. Au printemps, il développe un projet élaboré main dans la main avec Mélinda de l’agence évènementielle « Soevents Narbonne » et propose désormais également de nouveaux services, tels que l’organisation de cérémonies de mariages laïcs.

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

« LINDA SE LIVRE » à la Maison Poétique de Narbonne, le vendredi 25 septembre à 20H30!

Bonsoir à tous,

Nous serons très heureux, Amparine et moi-même de vous interpréter « Linda se Livre » à la Maison Poétique de Narbonne, ce vendredi 25 septembre à partir de 20H30.
Hâte de vous y retrouver!
Merci aux Mille Poètes en Méditerranée pour cette charmante invitation et à Philippe LEMOINE pour ce très beau texte de présentation de la soirée. Nous sommes touchés.
A vendredi!

Le vendredi 25 septembre 2015

20 heures 30

La Maison Poétique, 1 rue Ancienne Porte Neuve, Narbonne

« Linda se livre…

Prédestination ou…, la rencontre d’Amparine et d’Olivier n’est certainement pas le fruit d’un simple hasard :

Lui cherchait une comédienne pour interpréter ses textes parfois crus, souvent sombres mais où la folie de vivre affleure entre chaque ligne.

Elle (forte de vingt ans de théâtre) cherchait un auteur dont les textes la toucherait, l’interpellerait, des textes lui permettant, un lâcher prise et d’exprimer pleinement le large éventail de ses talents de comédienne…

Écrit par Olivier-Vincent Vincello, interprétée par la comédienne Amparine, « Linda se livre…, » un « one-woman show » atypique et détonnant, la conjugaison de deux talents !…
Riche de multiples aventures, Linda est un personnage complexe. Parvenue à cet âge propice aux bilans, aux questionnements, du rire aux larmes, avec humour ou colère, d’espoirs déçus en désillusions, elle s’interroge sur son existence et nous livre, intimes, ses sentiments les plus secrets. Conjuguant les paradoxes de l’âme humaine, de scène en scène, Linda nous dévoile une facette différente de sa personnalité. Face aux absurdités, parfois cruelles, de la vie, funambule passionnée, sur le bord des abysses d’où l’on ne revient pas indemne, elle témoigne d’une vitalité de vivre hors du commun…

PHOTO AFFICHE11154669_493707990779519_4276239257294764517_o10959729_692763730834651_1260776932727610625_n11088743_493707377446247_7563457073624705827_o

Rôle de composition, véritable performance artistique, l’artiste, sucette aux lèvres, compose une Linda déjantée, ironique, presque sarcastique, pleine de mots et de maux à susurrer où à crier à qui voudra bien les entendre…

Ondes vibratoires, émotionnelles, de confidences en délivrances, l’interprétation, profondément humaine, d’Amparine ne peut laisser indifférent !…

La soirée s’achèvera autour du traditionnel verre de l’amitié

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

LA BALADE DE LINDA

 

(…) Elle est belle. Adjectif qui dit beaucoup de choses, et peu de choses à la fois. Mais belle, vous savez, comme belles sont ces beautés intemporelles, qui demeurent toujours ainsi, quoiqu’elles fassent, quelque soient les péripéties, les insolences du temps. Elle n’est pas très grande, mais elle possède un pas déterminé. Déterminé comme sont ses actes, elle n’est pas de celles qui aiment s’étendre en mille mots, non, mais plutôt en actes. Oui, c’est cela, en actes. Pourtant les mots, elle les aime, elle a beaucoup travaillé avec eux, ce sont presque toute sa vie. Mais elle n’est pas et n’a jamais été à une contradiction près !
Elle est arrivée avec une robe rouge, légère, ce soir-là dans ce café célèbre des nuits narbonnaises, à l’âme toute particulière.
Elle en avait entendu du bien, de ce café et elle avait donc décidé de venir jeter un œil. Ce qui l’intéressait, ce n’était pas tous ces qu’en dira t-on, mais plutôt de découvrir l’âme du lieu, « el alma linda » qu’on lui avait évoqué avec fierté, noblesse et passion ; on lui avait parlé d’une atmosphère spéciale, envoûtante, emplie de chaleur, d’universalité et d’un l’on ne sait quoi de « loca ». Elle portait ce soir-là un petit gilet noir, réminiscence sans doute de ses origines espagnoles catalanes bien ancrées, histoire aussi d’ajouter un peu de tragique, peut-être, à la légèreté toute apparente du tissu de sa robe.
C’était une nuit de novembre, mais elle titillait les papilles, dévergondait les âmes, stimulait les ardeurs, car c’était plutôt de ces nuits de novembre qui rappellent étrangement juillet. La touchante Léa ce soir-là, chantait ; on aurait dit que Montmartre était descendu dans cette petite ville du sud, où la chaleur semblait étouffante malgré les ironies du calendrier, et où les cœurs se retrouvaient avec fougue dans un sentiment mélangé d’amour, d’abandon, d’espoir et de désillusions ; bref les sentiments qui relient les êtres humains entre eux, sans aucun tabou, sans aucune façade, sans aucun appel. Quelques larmes ont coulé sans doute ce soir-là, mais il était impossible de voir si elles avaient abordé les contours des yeux cernés de noirs de la belle Linda. Car c’est là son doux nom, Linda.
Un nom bien espagnol, qui traduit bien la beauté, la chaleur de la dame. Mais aussi tout le mystère qui peut bien se cacher derrière… Linda était restée quelques temps à écouter les chansons de Léa, elle semblait en avoir été touchée, mais ne s’est pas étendue sur le sujet. Fière, déterminée et déjà dans la conquête d’un temps peut-être perdu, mais surtout d’un temps où beaucoup de choses paraissaient pouvoir être gagnées, elle s’est élancée dans les présentations d’usage, puis des présentations plus ciblées.
C’est ce soir-là qu’elle a rencontré l’écrivain public, mais ce n’est que plus tard qu’elle l’a vraiment rencontré, car ce soir-là, c’était davantage cette facette d’écrivain à la recherche d’une comédienne qui l’avait interpelée. Elle est donc revenue, après bien des aventures, bien des balades, exactement sept mois plus tard, avec la même robe rouge, mais sans le gilet noir cette fois, pour se livrer, livrer ce qu’elle avait gardé trop longtemps peut-être sur son cœur. Elle a ouvert le flot des paroles dans ce même café, où les cœurs s’expriment sans retenue souvent avec passion, avec une sincérité presque déconcertante. Elle a ouvert cette vanne aux paroles, tantôt avec véhémence, tantôt avec désespoir, tantôt avec pudeur, mais toujours avec une quête, une soif d’authenticité, une envie de transmettre, un besoin de laisser quelque chose. De donner. Car Linda est-elle quelqu’un d’autre qu’une femme de don ?…

Extrait de « La Balade de Linda ».
D’autres informations à suivre tout bientôt…
Restez connectés!

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

LINDA S’EST LIVREE AUX CAVES NOTRE DAME A SETE!

11033403_493706994112952_512837687583768493_n11088743_493707377446247_7563457073624705827_o

11154669_493707990779519_4276239257294764517_o

Bonsoir à tous,

C’est avec beaucoup d’émotion que Linda (alias AMPARINE) s’est livrée vendredi 10 avril dernier en première partie de la première date de la saison des Nocturnes des Caves Notre Dame à Sète!
C’est l’occasion de revenir sur un très bel article photos que nous a consacré IDHERAULT.TV!
Merci encore à eux pour tout leur soutien, et merci à tous de nous suivre dans cette aventure excitante!

Retrouvez le teaser de « Linda se Livre » par Idhérault.tv!

« Les spectacles ou récitals de poésie sont rares, très rares même.
Pourtant, le public comble présent ce vendredi passé aux Les Nocturnes des Caves Notre Dame Sète prouve qu’il y a une place et une demande forte !
Félicitations donc à Philippe, éclairé patron des lieux, d’avoir donné à LINDA SE LIVRE la chance de présenter ce spectacle à un public sétois très nombreux, ouvert tout autant que cette ville et attentif.
Beau moment passé avec AMPARINE et Olivier-Yves Vincello auteur pour une représentation où amour, folie et émotion étaient bien présents au rendez-vous.

La salle était comble, l’attente était grande et Amparine et Olivier-Yves VINCELLO (auteur des textes de ce one-woman show détonnant) ont été très heureux de présenter ce spectacle théâtral original dans ce lieu chaleureux et ouvert aux artistes.

Amparine et Olivier c’est le fruit d’une rencontre, qui ne ressemble en aucun cas à un hasard. Leur rencontre était en effet sans doute programmée, Lui cherchait une comédienne pour interpréter ses textes souvent crus, sombres mais grouillants de folie de vivre; elle cherchait un auteur, dont les textes la toucherait, l’interpellerait ».

(Article: Idhérault.tv.
Crédit photos: Philippe F.)

Puis, en seconde partie de soirée, le vernissage de la nouvelle expo de l’amie Valou a battu son plein, cette très belle exposition « regard vers la lumière » propose des dessins au fusain où comme d’habitude on pensait plutôt assister à une expo photos, sur les thèmes des nus, des marines et du travail viticole.
Enfin, le groupe Unearted a endiablé la fin de soirée comme il se devait! Bref, une magnifique soirée sétoise comme on les aime!

Prochaine date: Linda se Livrera à L’Alégria, à Lézignan Corbières le samedi 25 avril prochain!

11150322_493706510779667_7919449164801376492_n11145916_493706274113024_7136733372544172675_o

22411_493706504113001_5778601600680756710_n

11133764_493707187446266_8466386219858257952_n

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

« LINDA SE LIVRE » vendredi 10 avril à Sète!

Bonsoir à tous,

Nous serons heureux de vous retrouver demain soir, vendredi 10 avril, à partir de 19H, aux Caves Notre Dame de Sète pour une nouvelle représentation de « Linda se Livre »,  la comédienne Amparine et moi-même!

Une superbe soirée en perspective, suivie du vernissage de la nouvelle expo de la talentueuse Valou et du groupe UNEARTHED!

D’avance, nous  vous souhaitons une très belle soirée!

Rejoignez l’événement sur Facebook!

11034382_386864964826667_3254213670709503635_o

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn

LINDA S’EST LIVREE, LINDA SE LIVRE, LINDA SE LIVRERA

10934150_685752694869088_819292814728220786_oC’est le vendredi 23 janvier dernier au El Lindo Café que la belle Linda (interprétée par la comédienne Amparine) s’est livrée pour la première fois, avec beaucoup d’émotion. La salle était comble, l’attente était grande et Amparine et Olivier-Yves VINCELLO (auteur des textes de ce one-woman show détonnant) ont été très heureux de présenter ce spectacle théâtral original dans ce lieu chaleureux et ouvert aux artistes.

1614504_685500934894264_5144901312921340625_oAmparine et Olivier c’est le fruit d’une rencontre, qui ne ressemble en aucun cas à un hasard. Leur rencontre était en effet sans doute programmée, un soir d’automne, dans ce café des Artistes, où la belle Léa ce soir-là interprétait des chansons de Piaf (Le Lindo se donnait un air de café de Montmartre). Lui cherchait une comédienne pour interpréter ses textes souvent crus, sombres mais grouillants de folie de vivre; elle cherchait un auteur, dont les textes la toucherait, l’interpellerait…

10923381_685499484894409_204778097680741891_nEt voilà que trois mois plus tard, après un travail intense de la comédienne, forte de plus de vingt ans de théâtre, notamment aux côtés de la compagnie du Tilleul, apparaît une Linda déjantée, ironique, presque sarcastique, la sucette aux lèvres, pleine de mots et de maux à susurrer, ou même parfois crier, à qui voudra bien l’entendre, mais la profonde humanité de l’artiste pousse spontanément à l’écoute, presque comme une délivrance, une confidence.

10633771_685800411530983_5179669488816992198_o« Linda se Livre » est conçu comme un one-woman show. Linda est un personnage complexe, riche de multiples aventures de vie et arrive à un stade dans son existence, propice aux bilans, aux questionnements, arrive à un stade aussi où il devient urgent pour elle d’évacuer ses maux, ses colères, ses espoirs déchus et ses désillusions. Elle livre sans détour mais avec beaucoup de recul, paradoxalement, ses sentiments et nous dévoile à chacune de ses apparitions, une facette, un visage différents.
Doucement, la passion revient au galop et la propulse presque aux bords des précipices, ceux dont on ne revient pas indemne, mais jusqu’au bout elle témoigne d’une intense vivacité de vivre à pleines gorgées cette vie parfois absurde, cruelle ou bien délétère.

10834979_685800741530950_8769875917187234539_oLe couple, si couple il y a, n’apparaît que très peu. Olivier-Yves n’y est pour pas grand chose dans cette aventure, en fait. Certes, c’est lui qui a délivré les textes, crus, directs, incisifs des « nuits glycines » ou de « Miguel » qui ont été choisis pour la pièce, mais libre à Linda de se les réapproprier, les réinventer et les faire siens. Lui apparaît pour une chanson en sanskrit, présentant une Linda qui tente alors de se recentrer et se rasséréner; il apparaît de nouveau bien plus tard, à ses bras, mais la communication, comme dans le théâtre de l’absurde cher à l’auteur, ne parvient pas à se faire, tous les deux étant trop préoccupés par leurs passions respectives , qui ne parviennent pas à proposer de réel échange, si ce n’est la perte de chacun dans les vastes méandres du sentiment amoureux. Là seule est créée une universalité, dans laquelle beaucoup de monde sans doute peut alors se retrouver.
Mais la suite et les possibles rencontres sont de toutes autres aventures…

(Article: OR).
(Photos ci-dessus: Henri V).

10959729_692763730834651_1260776932727610625_nLinda s’est livrée le vendredi 23 janvier au El Lindo Café de Narbonne.
Linda s’est livrée le samedi 31 janvier à L’Alégria de Lézignan-Corbières.

Linda se livrera prochainement:
* le mercredi 18 mars à partir de 19H30 à Coco Sweet, Lézignan Corbières, pour l’ouverture d’un nouveau concept dont nous vous parlerons très vite. Restez connectés!
* le vendredi 10 avril à partir de 19H en première partie du vernissage de l’exposition de fusains de Valou aux Caves Notre Dame à Sète.
* le samedi 25 avril de nouveau à L’Alégria à Lézignan.
* le vendredi 12 juin au El Lindo Café de Narbonne (épisode 2).
* le vendredi 25 septembre à La Maison Poétique de Narbonne (sur une invitation des Mille Poètes en Méditerranée).
* le vendredi 23 octobre à la galerie d’art STUDIO VIA (Fontcouverte, Aude – Région de Lézignan-Corbières).

 

le samedi 4 juillet à Studio Via à Fontcouverte (Aude).

D’autres dates seront également confirmées très prochainement.

Merci à tous.
Merci à IDHERAULT pour les photos du teaser. Vidéo à venir.

Que vivent les Arts et que vivent l’Amour et la Tolérance! Paix à tous les coeurs.

10988340_692763900834634_6039653589179882400_o

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn