Archives du mot-clé poésie libre

PRESENTATION DE « MIGUEL » au Cap d’Agde samedi 25 octobre dernier.

10679544_751803244886107_1804996973447746903_o 10608494_405577952925857_7291705746823853515_o 10155837_405578016259184_5211757867069713291_n 10402490_405577372925915_8019713880937148342_n

(Crédit photos: photo de couverture: VOX SCRIBA.
Photographie by Philippe BRUNEL.
Modèle: Anthony MICKAËL.
Autres photos by IDHERAULT).

Bonjour à tous,

Samedi 25 octobre dernier, j’ai eu la joie et l’émotion de présenter mon nouveau recueil de textes « plus ou moins poétiques », dans le superbe cadre de la terrasse panoramique du Bellevue, au Cap d’Agde, rendez-vous de bien de nos représentations avec ma belle Angélique, avec notre Association « Vagues de Soleils ».
Le soleil, justement, était au rendez-vous, comme d’habitude et la lumière, toute particulière, feutrée, intimiste, comme si elle avait voulu épouser les contours de cette « nuit glycine » naissante, autour des charmants invités qui m’ont fait l’honneur de venir me suivre dans cette nouvelle aventure…

J’avais décidé d’interpréter « Om Shanti » pour démarrer cette rencontre, car à chaque fois, c’est bel et bien une nouvelle rencontre, comme une toute première fois, n’est-ce pas?…
L’Inde m’a tellement inspiré et je n’oublie pas qu’elle est sans doute l’un des points de départ cruciaux (tout comme la « maladie ») de ce « Miguel »… et puis nous sommes donc revenus brutalement en Espagne, aux bords de la Méditerranée, comme un retour à la réalité, un retour aux sources, à la brutalité de la vie, alors que l’on sort d’un vaste rêve vague…

Miguel m’a donc fait pleurer, une fois de plus, presque gerber, rêver encore un peu, mais surtout déçu… Il est arrivé tel un conte de fées, après Greg des « nuits glycines », après la folie, l’absurde, la mélancolie, après dix, cent autres amants espoirs, après encore autant de rêves amoureux, et au final le mâle a encore été fait. Fait et refait. Fait et défait. Terminé ; le compte rendu : on remet vite les pendules à l’heure et on essaye d’oublier.
Oublier l’idéal, l’absolu, les coups « d’braguettes magiques »…
Miguel a laissé la place à d’autres, encore d’autres. Car au fond, on ne veut pas cesser de vivre, alors on ne veut pas cesser d’espérer, d’y croire. Mais croire à quoi, bordel?…

A la poésie? A l’amour? A l’Art? A l’absolu? A soi?…

Mouais… je préfère m’en remettre à vous, vous êtes sûrement mes plus fidèles amants, au final…

Je vous propose deux textes très différents de ce nouvel « opus », comme dirait mon cher Phil…
Le premier avait été enregistré par mon poto Jérôme DANCETTE Photographe, lors d’une présentation sauvage au Cap d’Antibes l’an dernier, extrait de « Miguel » .
Le second a été enregistré par Philippe d’IDHERAULT.

« Deseo » au Cap d’Antibes, lors de « supplément vue mer ».

« Crache-moi », présenté au Cap d’Agde ce samedi 25 octobre.

Prochaine signature de « Miguel » au El Lindo Café de Narbonne le mercredi 5 novembre à 16H.

Un MERCI particulier à Philippe d’IDHERAULT et toute l’équipe d’IDHERAULT pour leur soutien sans faille, ma belle Angélique, sans qui je ne serais pas là, Sandrine GARCIA pour sa traduction sensuelle et délicate de « la rose » et tout le reste et LEA qui a réalisé une sublime interprétation de « Padam Padam » ce soir-là…
Merci à vous tous.
Bises ensoleillées… et aux glycines!

Pour se procurer « Miguel ».

 

 

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestYahoo MailLinkedIn